Actions

Work Header

Les Chasseurs

Chapter Text

La nuit tombait lentement sur la forêt. Le soleil disparaissait petit à petit derrière la cime des arbres. Dans le campement de fortune dressé près du ruisseau traversant les bois, les torches commençaient à être allumées. Les hommes s'étaient assis à la lueur d'un feu de bois nouvellement établi et y faisaient cuire leur repas du soir. L'occasion n'était pas encore propice. Il faudrait attendre une heure ou deux pour que les premiers aillent dormir.

Cela faisait depuis le début d'après midi que Sxun guettait l'activité qui se dégageait de ce camp. Rien de bien notable en réalité, mis à part les quelques patrouilles organisées toutes les heures dans les environs. Le jeune archer n'avait d'ailleurs rien à craindre d'elles, son point d'observation se situant sur une branche suffisamment haute pour que personne n'y prête attention. Il avait au court de ses nombreuses parties de chasse appris à identifier les meilleurs endroits où se positionner, et à en exploiter chaque ressource afin de mieux coincer ses proies. C'était donc tout naturellement lui qui servait de sentinelle lors de chaque mission. Du haut de son arbre il pouvait avoir un œil sur les différents mouvements de ses cibles à plusieurs dizaines de mètres à la ronde.

A quelques pas de là, dans un petit renfoncement creusé au pied d'un amas rocheux leur servant d'abri, les deux coéquipiers de Sxun attendaient le rapport de leur camarade. Assis sur une pierre se trouvait un jeune homme aux cheveux noirs plaqués lui tombant directement sur les épaules, portant un tabard en tissu bleu laissant dépasser les manches d'un chemisier un peu plus clair, le tout recouvrant jusqu'en haut des genoux un pantalon de soie de même couleur. Il tenait un livre ouvert relatant de la magie bénéfique et semblait l'étudier avec application.

Mashu ! Tu veux bien lâcher ce bouquin cinq minutes et être un peu à ce que tu fais ? 

L'apprenti guérisseur leva la tête en direction de la voix, qui n'était autre que celle d'un petit blondinet aux traits fins, le visage à demi caché par une mèche de cheveux tombant sur son œil droit, et portant une armure de cuir noir intégrale idéale pour passer inaperçu dans les zones sombres. Il portait à sa ceinture deux fourreaux de couleur noire également, laissant dépasser la garde joliment travaillée de dagues courtes.

Tu m'as parlé So ? le questionna Mashu.

– Je te demandais si tu voulais bien lâcher ton livre cinq minutes, répondit-il, tu vois pas que la bouffe est en train de cramer ?

Mashu le regarda, puis jeta un œil sur le contenu de la marmite qui était effectivement en train de brûler. Il ferma son livre en vitesse et saisit une cuiller pour remuer le ragoût qu'ils venaient de préparer, profitant du sens du vent pour ne pas que les odeurs aillent en direction du campement.

Encore le nez fourré dans tes bouquins ! reprit So. Je n'ai pas souvenir d'une seule mission durant laquelle je ne t'ai vu plongé dans tes ouvrages.

Tu me connais, répliqua Mashu, j'ai toujours ce besoin de parfaire mes connaissances. La mission qui nous attend va être tendue, je veux être certain d'être prêt.

Jusqu'alors je n'ai pas eu à me plaindre de tes soins. Tu as toujours su réagir comme il le fallait dans les situations difficiles. Tu imagines le nombre de fois où Tomonori serait mort sans ton intervention ?

Pourtant il fait rien pour me faciliter la tâche celui-là, toujours à foncer tête baissée. Sans lui je serai un peu plus serein pour cette mission.

Mission furtive oblige, il aurait encore tout fait foirer, comme la dernière fois avec la vouivre tu te souviens ?

Oui, rit Mashu. C'est vrai que ce jour là on a bien failli…

Pssst, les gars ! le coupa Sxun qui venait de descendre de l'arbre. La majorité de ces gaillards et leur chef viennent de s'endormir. Je pense qu'il serait de bon ton de remettre le dîner à plus tard et de faire ce pourquoi on nous paie !

Sxun semblait à peine plus grand que So, et avait lui aussi une mèche de cheveux lui tombant sur une moitié du visage, à gauche cependant. En réalité il s'agissait plus d'un soucis pratique qu'esthétique. Le fait qu'une partie de son visage soit dissimulé le rendait moins repérable dans l'ombre et son œil directeur se situant à droite, cela ne le gênait aucunement lors de sa visée. Pour parfaire son camouflage il portait une tunique de cuir d'un vert sapin le rendant presque invisible au milieu de la végétation, entourée d'une longue cape en laine surmontée d'une capuche.

Les trois hommes commencèrent à s'enfoncer dans les broussailles les séparant du camp en ayant bien pris soin d'éteindre le feu derrière eux et de laisser le moins de traces possible. Sxun et Mashu prirent la direction d'un léger surplomb tandis que So s'aventurait jusqu'au plus près des palissades dressées tout autour de la zone de bivouac. Il avait d'ailleurs revêtu un masque lui cachant presque l'intégralité de la tête, à l'exception des yeux. Longeant l'enceinte de bois sur plusieurs mètres il arriva à un angle, derrière lequel se trouvait l'entrée du campement, faiblement défendue par deux gardes. Il avança prudemment jusqu'à un buisson situé à seulement quelques pas de l'un des veilleurs. Comme à l'accoutumée il sortit une pièce d'argent et la tourna de manière à ce que la réflexion de la lumière de la lune sur sa face pointe directement l'endroit où se trouvaient ses compagnons. Ce signal ne pouvait signifier qu'une chose : l'opération allait pouvoir commencer.

Sxun banda son arc et mit en joue le garde le plus éloigné de So. Il lança un rapide signal à Mashu qui se mit à imiter un hululement de chouette et lâcha sa flèche à peine une seconde plus tard. Le cri avait en fait pour but de prévenir le rôdeur que le coup venait d'être tiré. Alors que le trait toucha le soldat à la gorge de manière à ce qu'il ne puisse hurler pour appeler du renfort, So saisit le second garde par le cou d'emblée et lui trancha la carotide sans un bruit. Les corps une fois cachés dans les bosquets, le blondinet tel une ombre se faufila sous l'arche et se plaça derrière la première tente à sa droite. De son perchoir, Sxun observait la progression de son camarade prêt à décocher à la moindre incartade au plan, ce qui arrivait très rarement, So ne se faisait presque jamais repérer. Ce dernier arriva près de ce qui semblait être la tente du chef de camp, gardée par une sentinelle. Un jeu d'enfant pour le rôdeur qui n'eut aucun mal à s'occuper de son cas avec vitesse et précision. Il s'insinua ensuite sous la toile dont il venait de dégager l'accès pour y trouver un homme endormi sur une paillasse de fortune malgré son grade, visiblement ils n'avaient pas l'intention de rester très longtemps. So dégaina l'une de ses dagues sans le moindre son et l'installa à la base du cou de sa cible.

– Chef excusez-moi de… se mit alors à dire un soldat qui venait juste d'entrer en trombe avant se s'arrêter net à la vue du rôdeur penché au dessus de son maître. Mais qu'est ce que ? Un intrus !!

L'homme tira son épée et avança vers So. Ce dernier se hâta de procéder à l'assassinat qui était prévu alors même que l'homme tiré de son sommeil par les cris venait d'ouvrir les yeux, puis il se retourna vers son agresseur, esquivant une attaque, profitant d'une ouverture pour le poignarder au niveau des côtes. Sans perdre de temps il courut vers le fond de la tente, en déchira la toile et sortit par l'arrière. A l'extérieur Sxun avait déjà commencé à tirer sur les premiers gardes alertés, tandis que Mashu avait saisit son bâton et dévalait la colline en direction du camp. Le rôdeur tenta de se rendre le moins visible possible en courant vers la sortie mais deux gardes l'avaient pris en chasse. Le premier cherchait le contact et tentait donc de s'approcher de l'intrus le plus possible, mais l'autre avait préparé son arbalète et attendait d'avoir une ligne de mire bien dégagée pour tirer. Il allait rapidement être exaucé, la sortie du campement se faisant proche. So prit un virage à gauche lui permettant de passer sous le portique d'entrée et aperçut face à lui la silhouette de Mashu préparant un sort offensif. Une fois que son compagnon passa derrière lui, le guérisseur lança d'une boule d’énergie en direction de l'accès principal qui frappa de plein fouet le premier poursuivant qui tomba à la renverse, une brûlure se formant autour du trou creusé par la sphère dans son thorax. Il se retourna et s'apprêtait à suivre So dans sa fuite, espérant disparaître dans les broussailles. Il n'eut cependant pas cette chance. L'arbalétrier avait eu le temps de lancer un carreau en direction des fuyards avant de succomber au tir mortel de Sxun.

Mashu s'écroula. Le vireton venait de le transpercer de part en part avant de finir sa course dans l'écorce d'un arbre. So hurla de désarroi et tomba à genoux. Sxun descendit en hâte la pente le séparant du corps inanimé de son jeune acolyte, le prit sur son épaule et attrapa le second par la manche avant de s'enfoncer avec eux dans l'épaisse végétation environnante, semant aisément leurs assaillants.

Les trois fugitifs firent halte dans une petite clairière, se sachant en sécurité. Sxun déposa le corps de Mashu sur un parterre de feuilles et tenta de lui administrer les premiers soins. So quant à lui restait à l'écart, retirant son masque avec rage, pleurant et pestant, recroquevillé sur lui même, le visage plongé entre ses mains. Les minutes s'écoulèrent sans que rien de ce que tentait l'archer n'ait d'effet. Il s'évertuait à alterner entre les massages cardiaques et le bouche à bouche. Il avait même songé à fouiller dans la sacoche du blessé afin d'y trouver des potions de guérison ou des parchemins de soin, en vain. Il posa les mains sur sa nuque et jeta la tête en arrière en signe d'abandon. Il se releva doucement, des larmes lui coulant sur les joues et défit la broche de sa cape afin d'en recouvrir la dépouille.

– Qu'est ce que tu fais ? demanda So témoin de la scène.

Sxun ne répondit pas.

– Qu'est ce que tu fais ? hurla à présent le jeune blond en courant vers la silhouette enveloppée.

– So, arrête ! le stoppa Sxun dans sa course.

– Pourquoi tu fais ça ? T'as aucune raison de faire ça ! rétorqua-t-il les yeux débordant de larmes.

– Il est mort, So. Mort ! On ne peut plus rien pour lui.

So se crispa et regarda son camarade avec effroi. Devant l'expression grave du visage de ce dernier il se jeta au sol en hurlant de toutes ses forces. Sxun se mit à genoux et le prit dans ses bras, tentant de se montrer rassurant malgré la tristesse qui le touchait également.

– Tout est ma faute, pleura So. Si je ne m'étais pas fait repérer…

– Rien de tout ceci n'est de ta faute… le coupa Sxun. L'ennemi nous est tombé dessus sans qu'aucun d'entre nous ne puisse le prévoir.

Le jeune rôdeur posa la tête sur l'épaule de son camarade et fondit en larmes. Sxun le calma tant bien que mal en lui répétant que rien de ce qui venait de se passer n'était de sa faute.

– So, finit-il par dire au bout de plusieurs longues minutes, il nous faut lui faire nos adieux. Je vais lui creuser une sépulture.

Il ne fallut à Sxun qu'une dizaine de minutes pour creuser un trou assez grand pour y contenir le corps de leur compagnon. La mise en terre se déroula avec la plus grande précaution possible. Une stèle en bois avait été dressée en sa mémoire et chacun improvisa un éloge funèbre devant le tas de terre encore meuble que représentait la tombe. Les deux jeunes endeuillés restèrent près de deux heures dans la clairière à se remémorer tous les moments passés ensemble et repartirent le cœur gros en rendant un dernier hommage à leur frère d'armes tombé au combat bien trop tôt.

L'objectif de leur mission était atteint, mais il ne s'agissait en aucun cas d'une victoire. Cette opération resterait à jamais dans leur mémoire comme celle qui avait vu mourir le guérisseur de l'équipe, leur frère d'aventures, Mashu.

 

 

 

 

Fiche de personnages :

 

Nom : So

Classe : Rôdeur

Fonction : Co-chef de groupe, stratège, ombre

Personnalité : Autoritaire, sensible, discret, réfléchi

Il aime : Élaborer des plans, écouter aux portes, porter des vêtements courts

Il n'aime pas : Se faire repérer, que Minami l'engueule

Stratégie d'attaque : Se rendre discret afin de surprendre l'ennemi dans son dos

Type d'armure : Une armure de cuir noire et un masque lui recouvrant le visage et les cheveux

 

 

Nom : Sxun

Classe : Archer

Fonction : Sentinelle, cuisinier du groupe

Personnalité : Intelligent, loyal, bon viseur

Il aime : Chasser, se dire la tête pensante du groupe, négocier

Il n'aime pas : Rater sa cible, rater ses repas, rater tout court

Stratégie d'attaque : Attaquer à distance à l'arc

Type d'armure : Une armure de cuir, une cape stylée

 

 

Nom : Mashu

Classe : Guérisseur

Fonction : Ex-Soigneur

Personnalité : Altruiste, généreux, imprudent

Il aime : Faire passer les besoins des autres avant les siens, étudier

Il n'aime pas : La médiocrité

Stratégie d'attaque : S'exposer un peu trop dangereusement pour soigner ses camarades blessés à même le champ de bataille

Type d'armure : Une tenue légère en tissus

 

 

Liens :

 

Style de tenues de Sxun et So : http://fav.me/d9gzra4

 

Personnages :

So : http://stat.ameba.jp/user_images/20150131/12/sally34sally34/6b/4e/j/o0296041813204345119.jpg

Sxun : http://www.nautiljon.com/images/description/00/48/1432199044694_image.jpg

Mashu : http://25.media.tumblr.com/tumblr_mc5x881MWe1rhmaaio1_250.jpg