Actions

Work Header

Escale

Work Text:

Stephen Maturin passa près de trois jours dans sa cabine, à rédiger son journal.

Certes, je devrais y être habitué. Je me souviens de l'un de nos premiers voyages, cet "aller et retour en Méditerranée", comme l'avait décrit JA, et de ma frustration. Pas d'escale, non, pas même à Cythère - combien j'avais insisté, supplié - et nous étions passé si près ! Pourtant...

Stephen soupira, et repris.

Pourtant me revoilà au même point. Je suis absolument persuadé que nous pourrions nous arrêter en Crète, ne serait-ce qu'une journée... une douzaine d'heures, à la rigueur... hélas, je dois me contenter de la mer, encore et toujours la mer. Comment se peut-il qu'aucun de ces marins, JA en tête, n'ait jamais ressenti cette soif de connaissances ?

On frappa à la porte. Le docteur fut tenté de refuser, comme il l'avait fait les fois précédentes, mais il obtempéra.

"Entrez, je vous prie !"

C'était Babbington.

"Excusez-moi de vous déranger, monsieur. Un message du capitaine, monsieur...
- Je vous écoute."

Le jeune homme semblait hésiter.

"Allons, je doute que vous aillez toute la journée pour transmettre ce message.
- Eh bien... je cite, monsieur... "Dîtes au docteur Maturin qu'il peut l'avoir, sa foutue escale, s'il accepte enfin de dîner avec moi ce soir, et que sa mauvaise humeur, il peut se la"... euh...
- Cela suffira, monsieur Babbington. Vous pouvez dire au capitaine Aubrey que j'accepte son invitation de bonne grâce."

C'est avec un sourire loin d'être feint que Stephen reprit son journal.

Une fois de plus, il semble que j'aie sous-estimé JA...