Actions

Work Header

Les archanges perdus

Chapter Text

Il y a peu, Michael aurait pu se vanter de comprendre parfaitement son père : De savoir quel était son plan... Mais depuis qu'il était revenu avec ses plus jeunes frères, Michael était perdu... et il n'aimait pas ça. Pire, il sentait que le ciel sombrait dans le cahot. Dieu se faisait de plus en plus rare. Nul ne savait où il rendait dans ces moments... En dehors de Samel, peut-être... Leur petit-frère obtenait des secrets inconnus de beaucoup d'anges mais les gardaient pour lui. Étonnement bien, étant donné sa nature volage. Même Demel semblait ignorer les lourds secrets de son frère. Michael se demandait si c'était un choix judicieux de la part de leur père de confier des secrets à un si jeune être.

Avec tout ce qui se passait, Michael doutait beaucoup. Mais pas autant que Lucifer. Son frère remettait en cause énormément de choses de leur père. Les humains, principalement. Leurs nouveaux frères, aussi. Ce qui était plus inquiétant... Oh, Lucifer les aimait plus que tout. C'était, sans doute, ce qui enflammait la colère de Lucifer. Il méprisait tout ce qui se rapportait à l'humanité et à leurs âmes si incompréhensibles. Lucifer devait rager de s'être laisser  à aimer quelque chose de si semblable aux êtres humains. Toutefois, Michael n'était pas inquiet qu'il fasse du mal à leurs plus jeunes frères.

En vérité, il craignait davantage que Lucifer ne les entraîne dans sa folie. Or, ce n'était pas impossible. Demel et Samel aimaient profondément Lucifer, ils pourraient le suivre impulsivement. D'autant plus que Lucifer avait l'art de la formule. Lucifer avait déjà convaincu quelques anges que ses propos étaient justes. Il profitait de l'occupation de leur père. Dieu occupait son temps entre le scribe et lui seul savait quoi. Lorsqu'il était parmi eux, les archanges, il restait en retrait. Michael avait l'impression qu'il les testait et s'inquiétait de ce qu'il voyait.

- Michael ! Michael ! Regardes, j'ai appris un nouveau mouvement !

L’aîné céleste accorda toute son attention à Demel qui avait atterri. Samel, bien sûr, n'était pas loin derrière lui, plus calme. Les deux archanges passaient beaucoup de temps avec les anges, maintenant. Bien plus que n'importe quel autre archange, Gabriel y compris. C'était curieux mais Michael n'y voyait rien de mal. Les anges leur apprenaient beaucoup.

- Quoi donc, Demel ?

Demel sortit sa lame et entreprit de réaliser une série de mouvement destinée à désarmer un adversaire. C'était un mouvement assez compliqué, il était impressionnant  que Demel le réalise aussi bien. Car, il était certain que l'ange qui le lui avait enseigné avait veillé à ce qu'il ne reparte pas sans pouvoir, réellement, désarmer son adversaire. Michael était fier de son frère. Il veilla, d'ailleurs, à ce que Demel le sache. Michael se tourna, ensuite, vers Samel.

- Et toi, Samel? Tu l'as aussi appris.

Bien que moins enclin au combat, Samel était aussi capable que son frère. D'ailleurs, l’archange inclina positivement la tête.

- Allons trouver les autres pour leur montrer. Je suis sûr que Gabriel aura de nouvelles histoires de la terre.

Les deux jeunes échangèrent un regard enthousiaste et filèrent, sans attendre leur aîné, pressé de trouver Gabriel.

Dean revint dans la pièce principale du bunker à contre-cœur. Il ne voulait certainement pas faire face à ces archanges... A ses frères. Il s'immobilisa, pour un moment, alors que sa grâce s'agitait en réponse à ses émotions. Il serra les dents, essayant de la contrôler. Il essayait de contrôler tous ces souvenirs qui se bousculaient au devant de sa mémoire.  Des souvenirs d'archange et des souvenirs humains... Des souvenirs lointains de sa petite enfance qu'il ne pensait pas avoir. C'était trop ! Il ne pouvait pas traiter avec tout ça ! Ces souvenirs, les archanges, Sam... Il refoula ses souvenirs, ce qui calma un peu la grâce qu'il venait de récupérer. Il rouvrit les yeux et se concentra sur Lucifer et Michael. Il devait les regarder de la même façon qu’il le faisait jusqu'à récemment. Comme des êtres qui n’étaient pas digne de confiance. IIl ne pouvait pas se permettre de les voir comme ses frères.

Lorsqu'il pénétra, finalement, dans la pièce : les deux archanges étaient assis face à Castiel à la table. Ils se redressèrent, d'un même mouvement. Dean se crispa d'inquiétude et d'hostilité en dépit de savoir qu'il ne craignait rien de ces deux-là, maintenant. Plus maintenant qu'ils savaient la vérité à son propos... Surtout pas dans l'état dans laquelle se trouvait leur grâce respective. Quel que soit la manière dont ils s'étaient sortis de la cage, cela avait laissé des traces.

- Comment va Samel? Il ne s'est pas réveillé ? Le questionna, aussitôt, Michael.

Dean l'ignora et se tourna vers Castiel. Il était inquiet pour son ami. Il voyait combien son ami avait été affaibli lorsqu'il avait perdu sa grâce. Bon sang ! Ils avaient beaucoup de sujets à aborder ! Dean inclina la tête lorsqu'il remarqua quelque chose de particulier chez Castiel. Il mit du temps à réaliser. C'était une âme ! Ou plutôt un embryon d'âme. D'accord… Un autre sujet à aborder, donc.

- Dean... Commença Castiel, inquiet.

- Il va aller bien. Gabriel a dit qu'il lui faudrait du temps et de l'aide.

- Je veux des réponses ! Qu'arrive-t-il à Samel ?

- Sa grâce se bat contre les dégâts qui ont été infligés à son âme et son corps.

Les grâces de Michael et Lucifer semblaient se recroqueviller sur elles-même. Bien ! Ils comprenaient ce que cela signifiait.

- Naomie avait raison sur la tromperie de Métatron. Je suis désolé, Dean.

- On s'est, tous, fait avoir, Cass. J'ai été prévenu à temps. Sam est vivant.

- Métatron... Qu'est-ce que ce scribouillard a à voir avec tout ça ? Siffla Lucifer.

Comme Dean gardait le silence, décidé à ignorer leurs (anciens ?) adversaires, Castiel soupira et se lança :

- Les tablettes des anges et des démons ont été trouvées. Sam a entrepris d'accomplir les épreuves pour fermer les portes de l'enfer.

Lucifer et Michael échangèrent un regard mais gardèrent, sagement, le silence tandis que Castiel reprenait.

- Métatron m'a approché pour fermer les portes du Paradis.

- Pourquoi voudrais-tu faire ça ? S'alarma Michael.

Dean se cala contre un mur de la pièce, aussi loin que possible des archanges.

- Parce que les anges se massacrent depuis qu'il n’y a personne pour les diriger. Déclara Dean.

- Je pensais qu'enfermer les nôtres au paradis permettrait d'arranger les choses. Murmura Castiel. Mais Métatron m'a trompé.

Castiel se tourna vers Dean qui ne connaissait pas, non plus, la vérité.

- C'était un sort, en vérité, pour chasser les anges du Paradis. Il a utilisé ma grâce pour faire tomber les anges sur Terre.

Dean grimaça, comme les deux autres archanges. Lucifer se leva d'un geste brusque et commença à faire les cents pas. Michael se tendit et, après s'être penché en avant, reprit :

- Revenez en à Sam et aux épreuves.

- On a perdu le moyen de traduire la troisième épreuve. Sam allait mal et disait  qu'il n'irait pas mieux tant qu'il ne la finirait pas... Alors, on a cherché Métatron... Il nous a bien caché qu'achever les épreuves tueraient Sam.

- Tu l'as arrêté à temps, heureusement. Soupira Castiel.

- Ouai mais les épreuves ont beaucoup endommagé son corps.

- Je te l'ai dis. Il ira bien. Intervint, soudain, Gabriel.

Ils se tournèrent, tous, vers Gabriel qui pénétrait dans la pièce ; Kévin sur ses talons, hésitant et intimidé.

- J'ai trouvé un prophète qui se cachait. Je me suis dis qu'il devait être là pour une discussion de grands. Ricana Gabriel.

Dean soupira et s'assit près de Castiel. Il savait qu'il ne pouvait pas faire autrement. Des décisions devaient être prises à propos des anges tombés, de Sam et lui et sur beaucoup d'autres choses... et, malheureusement, les archanges qui s'étaient imposés ici ne semblaient pas disposés à quitter les lieux.