Actions

Work Header

Aux âmes bien nées

Chapter Text

1 juin

George est venu me voir, avec son air pincé habituel pour m'annoncer qu'il était certain que Max et Walden s'en prennent à un Poufsouffle de notre année – évidement sans citer de nom – depuis quelques temps. Il a assorti ça d'un « puisque tu sembles pris d'élans chevaleresques ces derniers temps, je te laisse t'en charger ». J'ai refusé de relever.

Évidemment, ils ont tout nié en bloc que je leur en ai parlé. J'ai refusé de nommer George – question de bon sens – mais…

Que faire ? Cette fois, je n'ai rien, et je sais qu'ils vont se tenir à carreau tant qu'ils savent que je suis là. Ils savent que je sais, je sais qu'ils savent.

C'est une impasse.

Que faire ?


2 juin

Oh, ces imbéciles. Sont-ils si sûrs que personne ne viendra leur chercher des ennuis, à prendre si peu de précautions ? Cela a été un jeu d'enfant de les suivre – alors même qu'ils sont au courant de mes suspicions !

Bah : au moins je n'aurais pas à chasser un fantôme pendant une éternité.

Évidemment, Cresswell¹ ne fera rien de lui-même – il s'est enfui quand il a compris de quoi je voulais lui parler. Il faut que je trouve une autre solution…

Ils savent que je sais quelque chose : comment puis-je utiliser ça ?

 

 

¹ Dirk Cresswell est un Poufsouffle de quatrième année d'origine Né-Moldu.


3 juin

Les résultats de la présélection pour l'entraînement des Aurors sont arrivés. Higgs n'a pas été pris, mais deux autres élèves, l’une à Gryffondor et l’autre à Poufsouffle, le sont. Leurs tablées n’ont pas laissé à Higgs la possibilité d’esquiver la question.

Est-ce que ces résultats sont la preuve que les Aurors tentent de diversifier leur recrutement ? Je me souviens de la future Londubat¹ – quel était son nom de jeune fille, bon sang ? – parce qu'elle et son mari se sont fait une réputation méritée, mais l'autre ne me dit rien…

Higgs mangeait à notre table avec la sœur Burke quand la nouvelle est arrivée. Il a tenté de garder la face en disant que visuellement, il ne serait jamais aussi avenant qu'une fille, et Avery a enchaîné en lâchant que c'était peut-être vrai pour la future Londubat, mais que partant de là, on pouvait être certain que Proudfoot² serait recalée aux oraux. Évidemment, tout ça a déclenché un grand moment de soutien entre hommes, jusqu'à ce que Montague se lève brutalement et annonce qu'elle préférait aller déjeuner avec son frère plutôt que d'entendre des conneries pareilles. Bulstrode a tenté de la faire rester ou de s'excuser ou je ne sais quoi, elle l'a envoyé sur les roses et est allée effectivement rejoindre son frère – et en interrompant royalement la cour que lui faisait un Gryffondor.

Parfois, je me demande comment ces deux ont fini par se marier.

 

Je ne comprends pas pourquoi ni Victoria ni Elena n'abandonnent pas leurs efforts. Si Jane ne veut pas manger en public parce qu'elle a décidé d'être dramatique, hé bien, qu'elle ne mange pas avec nous ! Que peut-on y faire ?

Et puis, je ne vois pas pourquoi elles insistent, quand on voit ce qu'elles se prennent en pleine figure en retour. Sérieusement…

 

 

¹ Alice Murphy est une Née-Moldue en septième année à Gryffondor et était déjà fiancée à Franck Londubat, un sang-pur et neveu de Cornélia Greengrass.

² Paloma Proudfoot est une Poufsouffle de septième année Sang-Mêlée. Elle est effectivement devenue Auror après Poudlard.


4 juin

Eu une insomnie, mais j'ai trouvé ! Il faut que j'aille voir Sirius.

 

Il est absolument ravi. Il a eu ce geste que j'avais presque oublié – et que je ne supporte toujours pas – de me prendre par les épaules et de me décoiffer. Cette fois, c'était accompagné d'un « je savais que tu n'es pas pourri jusqu'à la moelle ! » victorieux. Nous nous sommes mis ensemble pour planifier l'intervention et je dois avouer : à nous deux, nous serions capable de beaucoup de choses.

[Je me demande si] ████ █████ ████████ ██████ █████. ██████ ██ █ ██ ███ ██████████ ██████ ████████ █████ ? ███ ████████ ██████ █████. ██████ ██ █ ██ ███ ██████████ ██████ ███

Ne pas faire de plans sur la comète.


5 juin

Il a fallu un peu de temps pour trouver un épouvantard dans les salles du château, mais apparemment, Pettigrew a réussi à faire parler Nick Quasi-sans-tête qui lui a indiqué qu'il y en avait un caché dans un coffre dans une salle de cours abandonnée depuis deux siècles. Nous y sommes.

J'ai convaincu Corban, Liam et George de nous retrouver à la bibliothèque pour des révisions supplémentaires. C'est une excuse comme une autre : le seul qui se doute de quelque chose, c'est George, et je sais qu'il ne dira rien.

J'ai donné le mot de passe de la salle à Sirius – je sais bien qu'il a certainement d'autres moyens pour y rentrer, mais enfin, pas besoin non plus de trop compliquer la chose, même s'il semblait enthousiaste devant le défi. Ce n'est peut-être pas la chose la plus intelligente à faire pour l'avenir, mais enfin, il reste moins d'un mois de cours. Il m'a promis que personne ne les verrait avec beaucoup d'assurance… Non pas que j'en doute, mais cela soulève encore la question du comment. Il a refusé de me donner le sort qu'ils utilisaient !

 

Belle réussite.

Elena et Victoria sont venues nous chercher, disant que qu'il y avait un problème dans notre chambre et que nous ferions bien de voir ce qu'il en retournait. Max et Walden s'étaient réfugiés, paniqués, dans la salle commune et refusaient de monter en premier – quelle surprise !

J'ai laissé Corban rentrer le premier. Je ne sais pas ce qu'il aurait montré en me voyant, mais c'était trop risqué de le faire. L'épouvantard a commencé à prendre un visage de fille – sa sœur ? - et j'ai à peine attendu avant de lancer mon Riddikulus.

De retour dans la salle commune, il a fallu parler avec Slinkhard et lui expliquer ce qu'il s'était passé. George n'a pas hésité à utiliser l'opportunité pour lancer l'idée que la malle mystérieusement apparue appartenait à l'un des deux idiots – je l'ai laissé faire : de nous tous, il est largement le plus crédible sur ce point. Je suppose que je vais devoir lui faire une faveur un jour ou l'autre. Bah ! Il restera toujours plus tolérable que les deux autres imbéciles.

Je suis absolument ravi de savoir qu'ils sont revenus dans la salle commune. Je pensais les retrouver dans la chambre – mais leur humiliation n'en a été que plus publique.


6 juin

C'est définitif : nous sommes dans les grands moments de folklore des révisions pour les cinquièmes et les septièmes années… O'Farrell a failli se faire renvoyer de la salle commune parce qu'il était « trop remuant » selon Slinkhard – personne n'a fait remarquer l'ironie de la situation, évidemment.

Avant que je ne décide si je devais intervenir ou pas, Victoria lui a proposé d'aller s'entraîner ensemble pour l'année suivante sur le terrain de Quidditch. J'ai failli proposer de les suivre, mais j'ai pris trop de retard dans une partie de mes dossiers et j'avais promis à Liam de le rejoindre à la bibliothèque. Au moins, là, les remarques de Pince mettent tout le monde sur un pied d'égalité – et de mauvaise humeur.


7 juin

Jour à marquer d'une pierre blanche pour le dortoir des filles ! Jane est descendue déjeuner avec elles pour une fois et a recommencé à parler avec Victoria. Que d'aplomb ! Elle agit comme si Victoria n'avait pas passé tout le mois à s'inquiéter et à s'en vouloir de n'avoir pas été une assez bonne amie sans que je comprenne ce qu'elle avait pu faire !

Cela, évidement, personne ne l'a fait remarquer – autant garder la paix.


8 juin

L'affaire Flint ? Comment ai-je pu…

Mais oui : elle avait commencé sans que personne ne remarque quoi que ce soit… Ou du moins que l'on se doute des proportions que cela allait prendre. J'ai été obligé de fouiller dans les autres numéros pour retrouver le premier article.

Article de la Gazette du Sorcier du 5 juin

« Le corps d'une jeune sorcière a été retrouvé dans les environs du village d'Appleby. Les premières analyses indiquent qu'elle s'est noyée dans l'Ancholme, un affluent de l'Humber, avant d'être remontée par un pêcheur Moldu. Si vous reconnaissez la personne sur la photographie ou que vous étiez à Appleby la nuit du 4 au 5 juin, merci de contacter au plus tôt le bureau des Aurors. La jeune femme était enceinte de quatre mois. »

Article de la Gazette du sorcier du jour même

« La jeune sorcière retrouvée il y a trois jours dans l'Ancholme a été identifiée : il s'agit de Katarina Youchenko, 24 ans. Elle avait fait ses études à Poudlard, avant de travailler comme secrétaire dans des entreprises sorcières. Un examen superficiel avait conduit à supposer une noyade, mais les premières analyses ont déterminé qu'elle a été tuée par un sort avant d'être jetée dans la rivière. Ses parents ont été notifiés et feront une cérémonie en sa mémoire le samedi 12 au soir. Tous ses amis et ses camarades de classe sont invités.

« C'est horrible, raconte Mélinda, sa meilleure amie. Elle était gentille avec tout le monde, je n'arrive pas à imaginer qui pourrait faire ça ! »

Pour le moment, les Aurors sont en train de rechercher le père de l'enfant qu'elle portait : son entourage ne lui connaissait aucune liaison.

« Nous ne privilégions aucune piste », a indiqué l'Auror Alastor Maugrey. « On cherche à reconstituer ce qu'il s'est passé avant sa mort pour comprendre ce qui a pu arriver. Il arrive que des gens prennent peur et s'écartent de la victime, mais nous cherchons des informations, pas des suspects. »

Qu'en faire ? Ils avaient découvert le coupable, la première fois, mais les conséquences…


9 juin

Est-ce que ce n'est pas le moment où Lilah Bones… ? Mais comment puis-je empêcher cela ? Une femme comme elle est sur ses gardes depuis des années. Toutes mes recommandations ne serviront à rien – ou plutôt, à en croire mes souvenirs, lui donneront envie de persévérer…


10 juin

Personne ne se doute de quoi que ce soit. Tout le monde est encore dans la dernière ligne droite des révisions sans se douter de l'explosion qui s'annonce…

Mais non : nous avons eu droit à une scène entre Scipio et Briséis, plus tôt, où il lui demandait de lui donner un livre de la bibliothèque dont il a absolument besoin pour son épreuve d'Arithmancie. Si cela n'avait pas été lui, aurait-elle été plus approchable ? Elle a refusé, il a tenté d'insister ou de faire preuve d'autorité – ce qui, vu sa taille et sa voix, est une grande erreur. Cela aurait pu se terminer rapidement, mais Wilkes s'en est mêlé en le charriant sur son manque de charisme, et évidement cela a failli dégénérer quand Avery et Mulciber ont décidé que leur ami avait été insulté.

Slinkhard est intervenue, heureusement. Elle a prêté à Scipio son exemplaire – apparemment un original qui vient de sa bibliothèque familiale qui l'a tellement fasciné qu'il en a oublié sa colère…


11 juin

« Cher Anonyme,

Ces dernières semaines ont été riches en activités, mais je n'ai pas oublié votre dernière lettre. J'entends bien vos arguments, et je conçois parfaitement l'envie de faire ses preuves et d'échapper à un carcan qui peut sembler austère. Je vais, si vous le permettez, vous offrir cependant les miens.

Tout d'abord, quelle noblesse y a-t-il dans une cause qui conduit à assassiner les innocents ? Si les grandes familles perdent de leur pouvoir, est-ce vraiment la faute des Nés-Moldus ? Entendez-moi bien, je ne parle pas ici d'un ou deux individus qui auraient pu obtenir un statut à force de malversations et d'intimidations, mais bien de la large majorité de Sang-Mêlés et de Nés-Moldus qui font le terreau même de notre société, et que Voldemort semble prêt à massacrer sans distinction aucune. Le pouvoir est-il à ce point un objectif qu'il justifie tous les moyens de l'obtenir, même le meurtre ? Doit-on le poursuivre quitte à y perdre sa morale et ses valeurs ? Quelle noblesse y a-t-il à suivre un homme pour qui la réponse à ces questions est oui ? Voir grand et loin est une chose, mais je ne vois là rien de glorieux : la noblesse ne se fait pas de mots mais se prouve par des actes. Sans cela, un discours se perd et se replie sur lui-même jusqu'à l'absurdité ou la révolte, comme mes ancêtres en furent témoins quand ils furent chassés de France. Si la noblesse n'existe plus que dans les paroles des grandes familles, alors elles méritent peut-être de perdre ce pouvoir : il se mérite et ne devrait jamais être un dû. N'est-ce pas l'argument que mon mari a toujours opposé à ceux qui l'accusaient d'être par trop radical ?

Permettez-moi ensuite une remarque que vous trouverez peut-être cavalière, mais sachez que je l'exprime avec toute la bienveillance dont je suis capable : vous le dîtes vous-même, vous êtes jeune, et si j'en juge par notre correspondance, brillant. Laissez à ceux qui vous entourent le temps de réaliser leur plein potentiel ! Nous ne sommes guère égaux devant l'adolescence et certains de vos camarades Sangs-Mêlés ou Nés-Moldus pourront vous surprendre d'ici quelques années. Cette frustration que vous ressentez, pour réelle qu'elle soit, est aussi une manifestation de votre âge, si vous me pardonnez cette réflexion de vieille dame…

Si néanmoins mes paroles ne vous suffisent ou ne vous convainquent guère, je vous invite à fouiller les tréfonds de la bibliothèque de Poudlard. Elle recèle quelques secrets bien gardés, qui, je l'espère, pourraient ouvrir vos yeux sur des réalités insoupçonnées. Il y eut de mon temps un legs à Poudlard qui fit beaucoup parler de lui et qui doit prendre la poussière depuis¹. Il vous offrira cependant des lectures plus vastes que les seuls Shakespeare et Keats : peut-être y retrouverez-vous la grandeur que vous désespérez de trouver ailleurs.

Enfin, je tiens à vous annoncer que Ramarus se rendra à Poudlard l'année prochaine. Vous devez connaître cette habitude du professeur Slughorn de s'entourer de gens brillants, et de les faire rencontrer ses meilleurs élèves, tissant ainsi un réseau dont ma foi j'admire la force et l'étendue. La jeunesse étant, de votre propre aveu, désabusée et hésitante, il nous semble important de tendre la main vers elle, et le professeur Slughorn paraît ravi de nous offrir cette occasion. J'ignore si vous serez présent, mais si c'était le cas, n'hésitez pas à vous présenter à lui. »

 

Cela a solidifié ma décision : je suis allé chercher le livre qu'elle avait déjà cité… et ai découvert que la dernière personne à l'avoir emprunté est Ramarus Greengrass. Séduction ? Curiosité ? Intérêt véritable ?

Elle avait raison : il y a effectivement deux étagères de « lectures Moldues » que personne ne remarque : il n'y a ni tables ni chaises pour étudier et les livres sont au fond, dans un coin sombre. Certainement intentionnel, tout ça…

J'ai un peu regardé le reste – il semble y avoir à boire et à manger. On verra déjà ce que donne celui-ci.

 

 

¹ Il s'agit d'un don de Edvard Vester, ami de Dumbledore, qui légua à l'école une partie de sa bibliothèque personnelle après sa mort en 1948. Certains parents d'élèves réagirent fortement lorsqu'ils comprirent que l'ensemble des ouvrages étaient des auteurs Moldus, mais le professeur d'étude des Moldus de l'époque prit la décision de s'en servir comme base pour ses enseignements et de le compléter par ses propres achats, habitude qu'a continué Olivia Freeman à l'époque de Regulus.


12 juin

J'ai encore relu sa lettre. La question est toujours la même : pourquoi ?

Pourquoi n'y a-t-il eu personne comme elle pour crier cela, plus tôt, avant, au lien d'écarter ce qu'ils faisaient d'un revers négligeant de la main ?

C'est un hasard insupportable que de penser que dans une autre famille, peut-être…

████ █ █████ █████ ██ ████ ██ █ ██ ███ ██████ ██████


13 juin

Fichus examens ! Temps perdu !


14 juin

Mon frère et ses amis se sont fait taper sur les doigts. Lui et Potter agissent depuis des semaines avec l'absolue certitude qu'ils vont passer leurs BUSES sans aucune difficulté ils en profitent pour se « détendre »… Avec les examens, évidement, tout le monde est à cran et ça n'a pas loupé quand ils ont décider de lancer un sort pour faire danser toutes les personnes qui rentraient dans la Grande Salle sur une musique naïvement sentimentale qui parle de paix et d'amour.

Non pas que les heures de colles – même séparés – semblent avoir jamais eu le moindre effet…


15 juin

Suis certain que ma composition d'astronomie est bourrée de fautes. Maudite fatigue ! Je chercherai s'il y a une potion lorsque je serai de retour à Grimmaud.


16 juin

Il est étonnant de voir que des Moldus soient capable de décrire les subtilités des questions d'honneur et de rang, malgré ces grandes déclarations d'émotion bien françaises…

A-t-elle grandi avec ces vers ? Si c'est le cas, cela explique quelques détails.


17 juin

Nouvelle dispute entre Briséis et Scipio et je crois que personne n'a compris le pourquoi du comment. Heureusement, Elena a eu la bonne idée d'entraîner son amie à l'extérieur plutôt que de l'estoquer d'une de ses piques dont elle a le secret…


18 juin

Je suis partagé entre le soulagement d'en avoir fini et l'idée de devoir rentrer à la maison. Je n'ai pas envie de les revoir. [Je crains] [Ils] [Comment vais-je réagir à]

Je ne sais toujours pas quoi faire pour Sirius. J'ai regagné un peu d'aura à ses yeux le mois dernier, c'était quelque chose sur laquelle je ne comptais pas. Peut-être… Peut-être que je vais pouvoir lui faire entendre raison.

 

Lors du repas, Elena et Briséis étaient à côté de moi et discutaient de leurs vacances dans la villa des Rosiers quelques part dans les Cyclades. Quelle décontraction ! Quelle insouciance aveugle !

Évidemment, les autres se sont joints à la conversation. Corban m'a demandé ce que je comptais faire pour les vacances. Je crois qu'il espérait que je vienne pour quelques jours, c'est ce que nous faisions d'habitude. Je n'en ai aucune envie, j'ai prétexté qu'il fallait que je voie avec père et mère.

Je n'en ferai rien : je ne vois pas ce que rester chez les Yaxley peut m'apporter. Il faut que je puisse ajuster mes informations à cette année, et les obligations sociales de l'été sont une bonne occasion. Je prétexterai l'envie d'en savoir plus, pour contraster avec Sirius. Si je m'affiche comme l'héritier plus tôt, peut-être que…


19 juin

On l'avait tous vu venir : les Poufsouffle ont gagné la coupe cette année. Nous avions pu les rattraper avec la coupe de Quidditch – il faut s'en contenter. Je suis peut-être le seul à savourer cela comme il se doit : je sais bien que dans les trois ans qui arrivent, nous ne pourrons plus la toucher du bout des doigts.

Et demain, je serai dans le Poudlard Express.

Est-ce que cela me fera quelque chose, de les voir de nouveau en vie ?


20 juin

Ce qu'il faut, avec mon frère, c'est gagner sa confiance. Il y a une complicité que je n'ai pas perdu, pas encore… Il faut qu'il sache que je partage ses craintes, que je suis dans une position similaire à la sienne. Cela ne sera pas facile, mais… Je pense que j'ai quelques idées.


21 juin

Pour cet été :

-faire en sorte qu'Arcturus me voit comme son prochain héritier – c'est lui qui pourra influencer mes parents et non l'inverse

-rester proche de Bella et de mère, essayer de déterminer qui en est où

-noter les relais possibles pour les Greengrass. Possiblement inutile, mais les cercles Black et les leurs ne se recoupent pas toujours

-Sirius.


22 juin

Rien ne change : mère a toujours son charmant caractère, en rien aidé par la présence de Sirius. Père passe la moitié de son temps enfermé dans son bureau pour ses affaires. Et moi, au milieu, silencieux et je peine à reprendre ce rythme – celui d'avant V., celui où Sirius est encore là et où ████ █ ██ ███ █████ ██ ███ ██████ █ █████ ██ ████ ███ █████ █ ███ ██ ██████ ██

Sentimentalisme !


23 juin

Mon frère a tenté encore une fois de personnaliser sa chambre. Évidemment, Kreattur l'a dit à mère – comme elle le lui demande – et les murs ont retrouvé leurs couleurs habituelles. Il fulmine et je n'ai pas pu lui parler.


24 juin

Retrouvé ma vieille habitude de m'installer dans le fauteuil derrière les étagères dans la bibliothèque avec un tome entre les mains. Au moins, là, je suis à l'écart du reste et je n'avais pas envie aujourd'hui de supporter les récriminations des uns et des autres.

Fait une découverte surprenante : les étagères à côté de moi, celles qui ont tous les tomes et autres héritages étranges dont personne n'a le courage de s'en débarrasser… Il y a des livres Moldus dedans ! J'ai reconnu le nom de l'auteur de Greengrass au milieu et j'ai un peu plus fureté… Il y en a plusieurs rayonnages !

Je n'ai pas osé en parler à Sirius : cela l'aurait moins amusé que moi, et il serait capable de tout révéler sous le coup de la colère.

La plupart sont en français – autant dire que sans dictionnaire à côté, le sort de traduction que j'ai lancé ne fait pas des merveilles… Demander à Greengrass ? Non : nous ne sommes pas nombreux à venir de l'autre côté de la Manche…

J'ai fini par emporter un recueil de poésie, un peu au hasard. Si cela ne m'intéresse pas, je serai vite fixé.


25 juin

Mais voyez, parmi la cohue des mimes, faire intrusion une forme rampante ! quelque chose de rouge sang qui sort, en se tordant, de la solitude scénique ! Se tordant, — se tordant, avec de mortelles angoisses, — les mimes deviennent sa proie et les séraphins sanglotent de ces dents d'un ver imbues de la pourpre humaine.

Les vers me restent en tête depuis hier soir¹. Pourquoi donc ? Pourquoi est-ce qu'un Moldu serait capable de dire…

Oh, bien sûr ce n'est pas du Seolforlae, et la plume ne vaut pas les sonnets de Feversham.

Mais – lui qui ne connaît ni la magie ni rien, comment…

 

 

¹ Regulus utilisera tout au long de sa carrière la métaphore du ver, dont ce poème est certainement à l’origine, quoiqu’il n’en donne pas l’auteur, contrairement à Seolforlae qu’il utilise régulièrement.


26 juin

Il faut que je réponde à Greengrass, au moins pour Bones – même si cela a toutes les chances d'être redondant.

Mais comment lui dire sans passer pour un imbécile ?


27 juin

J'ai fini par accepter l'invitation de Corban – je n'ai pas vraiment le choix. J'ai failli lui demander si Liam pouvait aussi venir – un peu compliqué, possiblement insultant. Il ne me reste qu'à imaginer leur bibliothèque. Il me semble qu'ils avaient un tome sur les magies d'âme et sur les Horcruxes et sera peut-être ma dernière chance de pouvoir les consulter.


28 juin

Après quatre jours de guerre larvée entre mère et Sirius, il a fini par coller ses affiches Moldues, ses photographies et les bannières de Gryffondor avec de la glu éternelle. Mère et Kreattur ont passé une heure à essayer d'inverser le sortilège sans succès. Je n'ai pas pu m'empêcher de le féliciter sur la puissance de son sortilège – c'est mettre de l'huile sur le feu, mais

Peut-être qu'une semaine chez les Yaxley me permettra de me reposer.


29 juin

Mais quand ? Quand ont-ils… ?

Ah ! Je n’aurais pas dû parler politique au repas. Avec Sirius, cela ne pouvait pas bien se finir de toute façon.

Retenter en tête à tête ?


30 juin

Ambiance à l'orage. Les grands-parents sont venu déjeuner, et Sirius a évidemment fait sa tête de mule. Lui et mère n'ont contenu leurs piques que parce qu'il fallait faire en partie bonne figure. Il est parti chez les Potter le plus tôt possible.

Tenté ma chance de nouveau avec père et grand-père – cité Mme Greengrass sans m'en rendre compte. Arcturus semble ravi de me voir m'intéresser au « problèmes de notre temps au lieu des idioties de la jeunesse », même s'ils semblent tous les deux convaincus que mes opinions ne sont que le fait de mon âge… Que faire ?

Une fois qu’ils sont partis, j'ai pu un peu parler avec Sirius, pour lui proposer de renouer les ponts avec Androméda – une vague histoire comme quoi je n'osais le faire moi-même. Mon frère a sauté sur l'occasion. La perspective des reproches familiaux s’il devait être surpris l’enchante… et le connaissant, cela finira par se savoir.